SHIATSU 指圧

 

Qu’est-ce que le shiatsu ?

Le Shiatsu est un véritable art manuel japonais qui se traduit par pression des doigts (Shi: doigts, atsu: pression) dont l’objectif est de rétablir l’équilibre physiologique, musculaire, articulaire et nerveux global du corpsc’est une technique qui s’exerce par pressions des doigts, des paumes, des genoux, des coudes ou encore des pieds sur l’ensemble du corps.

Prendre soin, avoir un regard holistique du corps et de l’esprit (physiologique, structurel, émotionnel).

Les bienfaits

Le champ d’application du shiatsu et de la Médecine Traditionnelle Japonaise concerne d’une manière générale tous les grands systèmes du corps humain; du système musculo-squelettique au système endocrinien en passant par le système « nerveux ».

Ainsi, une séance de shiatsu apporte de nombreux bienfaits comme une meilleure circulation lymphatique, sanguine et une meilleure sécrétion des hormones. On pourra observer une détente des muscles et des tendons. La digestion et l’élimination seront améliorés. On obtiendra un corps plus souple, des articulations plus mobiles, une respiration plus ample et un renforcement du bien-être mental (une libération des émotions intériorisées…)

De plus, le shiatsu permet de corriger un certain nombre de dysfonctionnements chroniques: d’ordre vertébraux (maux de dos), musculaires (tendinites, névralgies…), digestifs (vomissements, constipation) ou encore gynécologiques (nausées de grossesse, symptôme prémenstruel).
Enfin, le shiatsu est également connu pour ses vertus analgésiques contre les rhumatismes douloureux ou les polyarthrites rhumatoïdes.

A qui s’adresse le shiatsu ?  

Le shiatsu s’adresse à TOUS : petits et grands, jeunes et moins jeunes. Il est en effet bénéfique à tout âge et s’adapte à toutes les morphologies. 

Pour les femmes enceintesun shiatsu spécifique pour leur permettre de mieux appréhender leur grossesse.

En améliorant leur capacité de récupération et de résistance, les sportifs trouveront également dans cette discipline un intérêt certain.

Les contre-indications

cas d’urgences : fracture, hémorragie, épilepsie, syndrome abdominal aigu, ainsi que toute autre affection grave nécessitant l’intervention d’un médecin

ostéoporose sévère

phlébite

fièvre importante

inflammation aiguë

dermatose importante, infection cutanée, troubles cardiaques ou pulmonaire

Législation

Le Shiatsu est reconnu depuis 1955 au Japon par le ministère de la santé qui l’intègre dans sa médecine officielle.

Il faut attendre 1997 pour que le Parlement Européen le reconnaisse comme «  médecine non conventionnelle digne d’intérêt  ».(cf. résolution A4 – 0075/97 du 29/05/97). Cette résolution a amené également la reconnaissance de l’ostéopathie, de l’homéopathie et de l’acupuncture.

Le shiatsu entre également dans la catégorie des médecines traditionnelles citées par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).